Ils ont baisé leur mère et ils nous racontent tout …

histoires taboues - inceste mère fils 10 témoignages authentiques - veronique gent

Ebook de 184 Pages de témoignages authentiques d’inceste mère fils.

 

Dans ce livre, vous trouverez 10  témoignages concernant l’inceste mère fils. Les faits évoqués ont presque tous plus  de 30 ans afin de préserver l’anonymat et la tranquillité de leurs auteurs.

Au moment des faits, les fils étaient mineurs comme bien souvent dans les cas d’inceste réel. Je suis consciente que l’inceste mère fils peut mener à des problèmes d’ordre psychique graves et je n’en fait nullement l’apologie.

L’érotisme reste le fil conducteur de cet ouvrage.

J’ai toujours essayé de vérifier l’authenticité des témoignages en parlant aux 2 protagonistes que ce soit par webcam ou bien devant un café. Ce sont mes mots, ma façon de raconter, mais leur histoire.

 

Extraits de l’Ebook en Audio

10 récits Tabous terriblement excitants

Voici la description des 10 témoignages que vous trouverez dans cet Ebook de 184 pages au format PDF.

.J’ai choisi un éventail de situations différentes pour ne pas tomber dans la répétition. Ces témoignages sont toujours uniques et il fut très difficile d’en choisir 10 car tous les témoignages ont de la valeur à mes yeux. Parfois je vous raconterai cela en prenant le rôle du fils quand le témoignage vient de celui-ci ou de la mère lorsque c’est elle qui s’est confié à moi. Réservé aux amateurs d’histoires taboues.

Veronique Gent (Auteur) 

Témoignage 1 – Une mère hystérique

Ma mère était hystérique et avait une double personnalité. Elle aimait jouer la mère idéale devant ses amies, mais, à la maison elle était impudique devant ses enfants.  Aussi, tous les jours, je pouvais la voir en tee-shirt et culotte sans que cela ne la dérange. Ma jeunesse faisait que je ne pouvais m’empêcher de regarder sa petite culotte lorsqu’elle se baissait.  Je la désirai sexuellement mais la peur d’un beau père violent fait que je n’ai jamais osé lui avouer.  Puis un jour une conjonction d’éventements se mit en place. Mon beau père était absent pendant une semaine de la maison et je me retrouvais seul avec ma mère et mon demi frère à la maison. Après un repas un peu arrosé, nous avons regardé la télévision tard le soir jusqu’à ce qu’un film érotique (rare à l’époque) finisse à passer à la télévision.

Témoignage 2 – Un été pas comme les autres

 Ma mère était veuve depuis cinq ans. Elle avait toujours conservé un amour immodéré pour son défunt mari alors que celui ci la trompait. Au bout de cinq années de veuvage, elle a économisé pour nous offrir une semaine à deux dans une maison luxueuse avec une piscine privée. Elle avait dans la hâte acheté un maillot de bain blanc d’une pièce. Le maillot lui allait très bien mais lorsque ma mère sortie enfin de l’eau, je découvris que son maillot blanc était plus transparent que prévu.

Témoignage 3 – Le mauvais bulletin

Ma mère était encore en larmes, je ramenais des résultats catastrophiques de l’école.  Elle pensait me frapper comme d’habitude, mais cette fois ci, elle préféra substituer la carotte au baton. Pendant une semaine elle me demanda tous les jours ce que je voulais comme cadeau en échange d’une remontée de mes notes à l’école.  Ce que j’ai fini par lui demander lui semblait impossible. Désolée de refuser ma demande, elle me proposa une alternative qui se révéla intéressante et qui nous mènerait elle et moi dans les limites de la séduction.

Témoignage 4 – La manipulatrice

Ma mère a toujours été très manipulatrice. Elle m’avait menti à peu près sur tout. Je découvris vers 12 ans que mon père n’était pas mon père, ainsi que son passé de prostitué. Le départ de son petit ami plus la perte de son emploi l’avait  plongée dans un état dépressif. Doutant de tout et surtout de sa capacité à séduire à nouveau, elle me demanda un jour si elle était encore une femme sexy pour son âge. Ma réponse la combla et nous mena tous les deux sur le chemin de l’inceste.

Témoignage 5 – Le fantasme de mon fils

J’étais une femme malheureuse. Mon mariage était quasiment mort. Désireuse de me reporter sur l’éducation de mon fils, je lui proposais de parler avec moi tous les soirs. Jour après jour nous avons fait le tour des petits problèmes du quotidien. J’ai alors commencé à lancer la conversation vers ses problèmes affectifs et amoureux. Ses petites secrets et ses révélations me menaient sur un chemin ou la confusion entre sa vie sexuelle et la mienne était trop grande.

Témoignage 6 – J’étais un démon avec ma mère

Mes parents m’ont appris un jour que j’étais un vrai démon avec eux depuis l’âge de 5 ans. Menteur, voleur et violent ave ma mère.  Avec la puberté, mon comportement avait empiré. Je fumais des joins toute la journée en regardant des K7 porno. Ma mère entrait alors dans ma chambre pour que j’arrête. Je la traitais alors de pute et en général je la virais de ma chambre. Mais un jour elle décida d’éteindre le magnétoscope alors que j’étais encore devant un porno plein de drogue. Une décision qui allait nous mener vers un dérapage incontrôlable.

 Témoignage 7 – Se lancer des défies entre femmes

Mon mari ne me touchait plus depuis deux ans, plus attiré par les hommes que par les femmes. J’étais malheureuse et en maque total de  vie sexuelle. J’ai fini par me reporter sur Internet pour faire de l’échange de mail et de cam avec des inconnus. Etant bisexuelle, j’ai eu comme nouveau partenaire de jeu une mère de famille qui m’emmena très rapidement dans ses fantasmes tournant autour de la séduction mère fils. J’ai commencé à entrer dans son univers Tabou et elle finit par me proposer des défis que nous devions réaliser toutes les deux, chacune de notre coté. On pouvait accepter ou refuser un défi, mais si l’une d’entre nous refusait un défi, le jeu s’arrêterait pour toujours.

Témoignage 8 – Ma mère est une grande jalouse

J’avais réussi à cacher à ma mère que j’avais une petite copine de lycée. Malgré le fait que je sois très discret, ma mère avait fini par être au courant de mon idylle. Elle entra  alors dans une fureur folle. Elle voyait dans ma petite copine une putain et une fille qui allait me faire rater le bac. Pout la calmer, j’ai fini par lui promettre de ne plus voir ma petite copine. Ce que je ne me doutais pas, c’est que ma mère me surveillait et qu’elle allait découvrir que je lui mentais. Ce qui allait suivre nous mena sur le chemin de l’inceste.

Témoignage 9 – Sous l’emprise de la cocaine

Ma mère revenait de tomber dans la cocaïne. Je la trouvais nue sur le lit en rentrant des cours. Visiblement, elle se masturbait avec un sex toy, le regard dans le vide. Elle avait pourtant réussi à être abstinente pendant des années. Mais comme son petit copain l’avait quittée et que cela la faisait souffrir, elle retomba dans la drogue. Son comportement se mit à changer complètement. Elle se mit à avoir soit de grands coups de folies soit une apathie qui la plongeait dans un long sommeil ou il était difficile de la sortir. Un jour elle s’amusa à me courir après dans la maison, elle était nue. Elle finit par m’attraper et me faire tomber au sol par jeu.
C’est quand elle s’assit sur moi pour m’empècher de bouger que j’ai remarqué que quelque chose était différent en moi.

Témoignage 10 – J’ai toujours été une femme trop soumise

Je me suis mariée jeune avec mon mari. Il était mon type d’homme, mais il se révéla rapidement être également un obsédé sexuel.
Il su trouver dans ma nature soumise une femme capable d’assouvir ses fantasmes les plus pervers. Il m’a offerte à nombre d’inconnus puis à des SDF. Tous ces inconnus devaient me prendre sans préservatif devant mon mari pour son plus grand plaisir. J’ai accepté cette vie par amour jusqu’à la naissance de mon fils ou j’ai fini par tout refuser.
Tout allait mieux pour moi même si mon mari compensait ses pulsions avec d’autres femmes. Quel ne fut pas mon choc lorsqu’il finit par m’annonce notre divorce sauf si je me soumettais à de nouveaux jeux encore plus pervers.

Ils ont aimé et ils en parlent …

Voici une sélection des messages de clients que je reçois après avoir lu ce livre. J’ai mis en forme leur témoignage pour les rendre plus clairs et caché leur nom pour garder leur intimité (le sujet reste sensible et tabou).

Pour le reste, il s’agit bien d’avis représentatifs de lecteurs.

Veronique Gent (Auteur) 

elles donnent leur avis sur ebook histoires taboues

Je me suis laissé tenter par cet Ebook. Et pour être franche je pensais que cela n’allait rien me faire … Mais j’ai mouillé ma culotte. Je trouve cela étrange de s’exciter sur du tabou, mais ca existe.

Elise R.

Je ne sais pas comment je réagirais si de telles choses arrivaient avec mon fils, je pense que je serais térorrisée, mais le lire me donne tellement de plaisir … J’ai honte.

Ema T.

En tant que femme, j’ai connu l’inceste paternel. Je suis tombé sur ce site et j’ai acheté le PDF pour voir (comme on dit).

J’ai toujours été ambigue dans le rapport attraction répulsion de ce thème du à mon enfance. J’ai honte à l’avouer mais certaines histoires m’ont mené jusqu’à un orgasme top niveau.

Manon N.

Bon les filles, on ne se moque pas, mais j’ai lu certaines histoires une main dans la culotte. Mon dieu je suis une perverse lol

Malika K.

Votre façon toute féminine de raconter les histoires m’a séduite. On à les émotions dans les situations ce qui rend l’ensemble tellement jouissif.

Anette M.

ils donnent leur avis sur ebook histoires taboues

Amateur d’histoires taboues depuis des années, j’ai grandement apprécié lire des histoires authentiques de relation mère fils. Je recommande la lecture de cet ouvrage

Mathieu T.

Un seul conseil, n’achetez pas ce livre si vous ne souhaitez pas découvrir que l’inceste vous excite. Car ce livre est plus qu’excitant.

Christophe D.

Ces témoignages semblent crédibles même si on sent la patte de Véronique dans le récit. Personnellement ces histoires font parties de mes “must have”

Albert A.

Véronique, j’ai déja acheté plusieurs de tes ouvrages. Tu as un réel talent pour nous faire apprécier les choses interdites.

Karim R.

10 histoires que j’ai lu avec à certain moment l’envie que ce qui arrive au fils me soit également arrivé.

Olivier P.