logo histoires taboues sombre

La voisine arabe

Ebook Inceste Mère Fils
Pub Francais refractaire 300 250
Ebook Inceste Mère Fils

La voisine arabe

HistoiresTaboues.fr : quel témoignage voulais tu partager avec nous ?

A coté de chez moi vit un couple arabe.
La femme est dans la soixantaine grosses fesses, gros seins.
J’ai toujours eu envi de la voir nue et la baiser, mais jamais osé passer à l’acte.

D’ailleurs je suis marié et ma femme jalouse me pardonnerait jamais de la tromper avec la voisine.
Je matte souvent des films de beurettes mais quand je me branle je pense à la voisine.
D’ailleurs souvent quand je baise ma femme qui elle est très fine , je pense à ma voisine arabe avec son gros cul.

J’ai honte mais je jouie plus fort en pensant à la voisine.
Un jour ma femme est partie 2 semaines aux USA pour son travail.
Très vite j’ai pensé qu’il fallait faire un truc avec la voisine, au moins lui parler, mais comment faire ?

J’ai donc commencé à surveiller le couloir par le judas pour me retrouver avec elle dans l’ascenseur quand elle va vider la poubelle.
Je sais qu’elle fait ca en soirée vers 19 heures.
A 19h45, après plus d’une heure à regarder le couloir, je la vois avec ses poubelle pour aller prendre l’ascenseur.

Mon cœur bat à 100 à l’heure.
Allez je me lance, j’ouvre la porte et je me retrouve près d’elle devant la porte de l’ascenseur.
J’ai peur que son mari se doute d’un truc aussi j’attends qu’on soit tous les deux dans l’ascenseur pour lui parler.

« Bonjour, vous allez bien ? », bizarre alors qu’elle est avec ses poubelles.
Elle me dit que oui, mais que bon pas facile en ce moment.
Qu’est ce qui n’est pas facile je lui demande ?

Bah mari il est malade, moins argent, plus dur la vie.
Cool, elle a besoin d’argent, je saute sur l’occasion.
Il vous manque combien ?

Elle me dit avoir une dette de 200 Euros.
Je lui propose de l’aider.
Et comment ? elle me demande.
Vous pouvez aller chez moi en remontant.

Elle me dit ok mais je dois d’abord rentrer, je vais dire à mon mari que je ressorts dehors pour des courses.
Je bande dans ma culotte, elle est en djellaba et ma queue est raide, j’adore les beurettes.
Finalement je remonte chez moi et j’attends qu’elle sonne.

Au bout de 30 minutes toujours rien et je me dis qu’elle à changé d’avis.
Près d’une heure après lui avoir parlé, j’entends cogner doucement à ma porte.
J’ouvre et je la vois, elle rentre vite et me demande de fermer la porte.

Mon mari il va me tuer si il sait, maintenant il dort, il est vieux.
Je lui propose un verre d’alcool mais elle me dit qu’elle ne boit jamais.
Finalement elle va droit au but.

Tu peux me donner argent ?
Tu veux 200 euros je lui dit ?
Oui 200 même plus.

Je lui dit que ma femme n’est pas la pendant 2 semaines et que j’ai besoin d’une autre femme pendant son absence.
Tu veux sexe avec moi ? me dit elle.
Oui si tu veux.
Mais je suis vieille femme, suis pas belle.

Moi je te trouve jolie.
Elle sourie, ca doit faire longtemps que personne n’a du lui dire qu’elle est jolie.
Et tu donnes combien pour sexe me dit elle ?

60 euros a chaque fois, mais tu viens tous les jours pendant 10 jours.
Et chaque jour 60 euros ?
Je lui dis que oui.

Mais tu es très discret, si mon mari il sait, il me tue.
Je lui dis qu’il saura jamais.
Mais je veux pas de capote je lui dis.
Elle me répond qu’elle n’a jamais fait avec capote, qu’elle aime pas ca.
Donne argent me dit elle.

Je lui donne 60 Euros.
Elle enlève une de ses chaussettes et met l’argent dedans.
Déshabille toi elle me dit, mon mari peut se réveiller d’un moment à l’autre.
J’enlève mon pantalon et mon slip et je la vois enlever sa jellâba.

Elle à un slip standard blanc à fleurs qu’elle enlève rapidement.
Je suis timide comme un enfant devant sa première chatte.
Elle enlève sa jellabah et je découvre ses seins lourds … Je bande.

Elle enlève son soutien gorge et je la vois nue, son ventre gonflé, sa chatte avec des poils courts en forme de triangle, ses gros seins.
C’est pas ma femme fine, c’est tout l’inverse, mais je préfère cette vieille arabe.
On se dirige dans ma chambre conjugale.

Elle s’assoit sur le lit et me dit de m’approcher.
Elle prend ma queue et se met à la sucer.
Je vois son ventre gonflé et j’ai tellement envie de la pénétrer.

Puis elle se met sur le dos, écarte ses jambes qu’elle retient avec ses mains.
Vas y me lance t elle.
J’ai envie de retarder le moment, je lui lèche la chatte … Elle aime.

Dépêche toi me dit elle, mon mari peut me chercher … Vas y maintenant.
Elle est sur le bord du lit, je tord ma queue et la dirige vers sa chatte.
J’ai finalement jouie très vite dans sa chatte. C’était divin.