logo histoires taboues sombre

Récit BDSM – Envoyé par Mylena

Ebook Inceste Mère Fils
Pub Francais refractaire 300 250
Ebook Inceste Mère Fils

Histoire BDSM -Envoyé par Mylena

HistoiresTaboues.fr : Bonjour, peux tu te présenter pour nos abonnés ?

Bonjour à tous ceux qui liront mon récit authentique et à ma Véronique Gent que j’embrasse.
C’est un récit bdsm authentique qui m’est arrivé il y a 2 ans quand j’ai débuté.
Je suis Mylena (Pseudo bien sur), j’ai 39 ans divorcée avec un fils de 13 ans.

HistoiresTaboues.fr : quel témoignage voulais tu partager avec nous ?

J’ai découvert les pratiques du BDSM grâce à une collègue de bureau.

Elle me disait aller au cinéma, je lui ai demandé quel film elle allait voir. Elle m’a parlé de Nymphomaniac le film de Charlotte Gainsbourg.
Je pensais que c’était un film porno mais elle m’a dit que c’était un film sur la nymphomanie et les pratiques BDSM.
J’étais assez curieuse de comprendre cela et elle m’a avoué faire ce genre de pratiques.

J’ai donc compris qu’il s’agit de pratiques sexuelles ou dominant(e)s et soumis(e)s se rencontrent pour assouvir leurs fantasmes.
Je découvre des termes nouveaux comme switch et autre.
Elle me parle des forums BDSM qu’elle fréquente, quelques boites SM sur l’ile de France.
Comme ma vie sexuelle se limitait à quelques rencontres d’un soir, j’ai donc décidé de creuser ce nouvel univers.
J’étais fascinée autant par la domination que la soumission.

J’avais les deux au fond de moi.
L’idée d’être obligée d’accepter une relation sexuelle contre mon gré ou de traiter un homme comme une lopette me faisait mouiller.
Semaine après semaine je découvrais le récit BDSM des membres du forum et je m’excitais en regardant leur photo.
J’ai toujours aimé le sexe crade et interdit (je suis une fan de ton site à cause de cela).
J’avais des centaines voir des milliers de photos des membres du forum dans la tête.

Ces femmes attachées, humiliées, baisées à la chaine, ces hommes en cuir, ces fessées, ces humiliations voir ces tortures.
Car oui certains pratiquent des torture comme la cire de bougie sur la peau, les seins ultra serrés, le fouet …
C’est sans limite dans leur univers.
J’imagine que ca peut aller très loin et que pour cela il faut avoir une porte d’entrée secrète réservée aux personnes de confiance.
Dans mon cas j’étais novice.

Je suis très voyeuse aussi, j’ai pas honte d’avouer que je suis excitée en regardant un homme et une femme avoir une relation sexuelle.
J’aime également la zoophilie, l’inceste (surtout mère fils), je suis attirée par tout ce qui est déviant je pense.
Je finis donc par avoir des contacts intéressants avec les membres du forum dont certains sur ma ville (Je suis de Créteil).
Je finis pas sympathiser avec un couple de vicieux qui m’invitent à ma première soirée BDSM.
Il s’agirait de voir sa femme se faire soumettre à 4 maitres plutôt violents.

Je me demande si c’est pas trop hard pour commencer, mais ils insistent.
Je pose mes conditions, je ne participe que si j’en ai envie.
Ils sont OK.
Arrive le jour fatidique, un Samedi soir.
Quand ils ouvrent la porte pour me recevoir ils sont déjà tous en tenue.
Les hommes portent du cuir et la femme porte une tenue de femme de ménage.

C’est le fantasme de la soubrette.
Elle à une robe qui fait penser à une femme de ménage et une sorte de foulard dans les cheveux.
Il y à 4 hommes dans la pièce plus le mari.
Ils sont d’age divers et semblent à priori normaux.
On prend de l’alcool, on discute, ils me racontent leurs prouesses.

Ils sont tous étonnés que je ne sois jamais passé à l’acte, je leur avoue que je découvre.
Puis je vois arriver le chien de la maison, il était enfermé dans la cuisine et il est sorti lorsque la maitresse de maison est partie nous chercher des petits gâteaux.
C’est un labrador de couleur marron et plutôt sympa.
Puis l’alcool fait son effet et je sents que ca va démarrer.

Alors que nous sommes tous assis sur le grand canapé à manger les petits gâteaux et a nous enivrer, le mari se lève.
Il prend sa femme par la main et la force à se lever aussi.
Il soulève sa robe et on découvre qu’elle porte une culotte blanche par dessus son collant foncé.
Il est fier et excité de montrer sa femme aux autres hommes, je pense même qu’il adore l’offrir à des pervers.

Il met une main dans la culotte blanche et caresse la chatte de sa femme à travers le collant.
Il commence à l’insulter.
T’est une chienne soumise, une salope, tu vas faire tout ce que ces messieurs te demandent.
La femme acquiesce.
T’es la plus grosse pute de Creteil, tu refuses aucune bite …

Puis il descend sa culotte.
Il enlève sa robe.
La soubrette est en soutien gorge et collant transparent.
Je vois sa chatte de femme dans la quarantaine taillée en ticket de métro.
Les autres commencent à sortir leur queue en érection.
Puis le mari va dans la chambre chercher son matériel.

Il prend un fouet et commence à fouetter sa femme sur les fesses.
Je sais qu’elle a mal, ca se voit à ses expressions faciales.
Le mari frappe de plus en plus fort et sa femme commence à pleurer de douleur.
Un des participants vient lui enlever son soutien gorge et son collant.
Elle est nue et elle est offerte à la vue de tous.

Le mari prend des menottes et la menotte derrière le dos.
Maintenant messieurs et madame, ma pute est à vous, elle ne sera relâchée que lorsque vos instincts les plus bas et vils auront été satisfaits.
Tous les hommes sont debout, ils ont tous enlevé leur pantalon et ils sont tous en érection ou demi érection.
La femme va vivre un vrai calvaire consenti.
Elle va prendre des crachas sur le visage, des claques fortes sur le visage.
Des insultes par centaines.

Elle va prendre des coups dans le ventre et ses seins seront serrés jusqu’à devenir bleus.
Le pirce c’est qu’elle semble aimer cela vu qu’elle ne se plaind pas et accepte tout.
Un des participants prend sa tête et la force à lui sucer la queue debout.
Un autre en profite pour lui lécher la chatte par derrière.

Le troisième met quelque chose sur son pénis pour retarder l’éjaculation.
Le mari prend un gode michet vraiment large, le plus large que j’ai jamais vu.
L’homme qui la léchait se retire et le mari enfonce le gode au début lentement puis avec force.
Elle semble aimer cela, son visage à des expressions de plaisir.

Le mari veut certainement me faire participer, il m’invite à profiter de se pute gratuite.
Je me lève, j’enlève mon jean et en string rouge je prends sa tête que je fracasse sur les lèvres de ma chatte.
J’adore cela, sentir une tête mettre des coups forts sur mon clito.
J’arrête pas de frapper sa tête sur mon clito, j’espère prendre mon plaisir bientôt.
Le mari retire le gode et l’homme avec le retardateur d’éjaculation la prend debout.
Ca y est j’ai jouie, la femme saigne un peu de la lèvre.

Ma petite culotte à quelques traces de sang, j’ai jouie fort.
L’homme avec le retardateur à finalement éjaculé dans le sexe de la maitresse de maison.
Elle est maintenant à 4 pattes les mains menottées dans le dos.
Les 2 autres participants vont la baiser à tour de rôle et la sodomiser.

Je vais l’entendre jouir, elle aime vraiment cela.
Je pensais que son calvaire était terminé quand le chien est entré dans la partie.
Le mari l’a fait venir, quand il a vu sa maitresse à 4 pattes il est tout de suite venu lui grimper dessus.
A mon avis c’était pas sa première fois.

Il à littéralement défoncé sa maitresse puis est resté collé dans sa chatte pendant presque 10 minutes.
Pendant ce temps elle à du sucer quelques queues en manque d’éjaculation.
Finalement elle à été libérée.
Elle semblait un peu sonnée mais souriante, c’est une femme très soumise qui adore s’offrir à toutes les queues.
Ce qui m’a le plus surprise c’est que ce genre de pratiques avec des inconnus se fasse sans préservatif.