logo histoires taboues sombre

Histoire de cul – Sexe et naturisme

Ebook Inceste Mère Fils
Pub Francais refractaire 300 250
Ebook Inceste Mère Fils

Histoire de cul 1 – Sexe et naturisme

HistoiresTaboues.fr : quel témoignage voulais tu partager avec nous ?

Je me rappelle de la première fois ou j’ai fait du naturisme avec mon mari.
Nous avions la cinquantaine à ce moment et nous aimions lire une histoire de cul de temps à autre pour nous chauffer.
Mon mari était encore bien conservé, sportif, moi j’avais quelques kilos à perdre, chatte en triangle et poilu , gros seins.
Tous les deux nous voulions tenter le naturisme malgré notre age.

L’été nous avons donc essayé le camping naturiste dans le sud de la France.
Nous sommes finalement arrivé et avons installé la caravane et le auvent.
Il était midi et le soleil tapait déjà bien.
Un de nos voisins est venu nous voir pour nous proposer un Pastis de bienvenu.

Il devait avoir la fin de la trentaine et il était complètement nu.
« Alors toujours pas à poil ?’ dit il en rigolant.
On est des débutants, on à pas encore osé lui répondis je.

Allez faut vous lancer, je suis dans la caravane juste à droite de la votre.
Passez nous voir quand vous serez en tenue d’Eve.
On s’est retrouvé moi et mon mari comme deux idiots …

On est rentré dans la caravane pour nous mettre nus.
Puis nous sommes allez chez le voisin.
Sa caravane était familiale, il était visiblement marié avec une femme sensiblement du même age que lui.
Elle était fine, chatte rasée, lisse.

Elle nous souhaita la bienvenue et se mit à rire quand elle apprit que c’était notre première fois.
Ils avaient deux fils, un de onze ans et un de quatorze an.
J’ai bien vu que les deux gamins avaient maté ma chatte, surement étonnés de voir une chatte avec autant de poils en triangle.
C’est drôle de voir des jeunes mater ma chatte de cinquantenaire c’était troublant.

On finit par prendre notre Pastis ensemble, eux très a l’aise par leurs dix années de naturisme et nous très mal à l’aise.
Une fois leur enfants partis rejoindre leurs amis, nous avons parlé ensemble de la vie du naturisme.
On à finit par apprendre que parfois ils acceptent les « textiles » c’est à dire les personnes avec quelques vêtements.

Mais surtout le soir quand ca se rafraichit ajouta notre voisin, sinon c’est plutôt mal vu.
Mon mari à parlé des problèmes d’érection intempestive.
« Oh ca arrive » dis notre voisin, mais c’est plutôt les nouveaux qui ont se problème, on fait mine de rien.
Puis on découvre que le soir des couples font de l’échangisme voir des gang bang derrière les dunes.

Mon mari demande si le voisin ou sa femme ont pratiqué des activités extra conjugale.
Il dit que cela est évident, être naturiste crée des liens. Mais rien n’est obligatoire.
Je finis par poser une question typiquement féminine à la mère : « vos fils ont parfois des érections en vous voyant ? »

Ca arrive me dit elle, mais c’est la nature et les hormones les travaillent, elle m’annonce qu’elle sait qu’ils se masturbent déja tous les deux.
Ils nous invitent à aller vers eux sur la plage toutes l’après midi.
« Nous ne sommes pas trop agés pour vous ? » leur demande je .

Pas du tout, mon mari et moi préférons les gens de vos ages me répondit la voisine.
Nous avons donc passé un bon moment sur la plage, entourés de sexes nus et nous finîmes par ne plus faire grande attention.
Le soir les voisins nous ont invité à partager leur repas.

Pas vraiment installés nous avons acceptés avec plaisir cette invitation.
Pendant le repas nous avons parlé de tout et de rien, nous avons aussi beaucoup bu.
Nous étions tous les 6 à table et nous avons commencé à parler sexe.
La mère voulait savoir si j’étais bi, je lui ai dit que j’avais jamais essayé , que j’en savais rien.

Mais vous devez surement l’être me répondit elle, vous avez regardé ma chatte plusieurs fois.
Je devins toute rouge, j’expliquais que c’était plus fort que moi, elle se mit à rire.
Je vous taquine, même mes enfants ont du mal à ne pas me mater la chatte les polissons.
Elle les regardait et ils se mirent à rire d’un rire complice.

Ils ont même regardé ta chatte plusieurs fois, ils sont très étonnés par autant de poils.
J’étais de plus en plus troublée.
Le voisin finit par nous inviter par faire un tour dans les dunes avec un clin d œil.
On accepta par curiosité.

Après avoir marché un moment on finit par tomber sur une femme avec deux hommes.
Le voisin la connaissait bien, c’était une femme, son mari et un autre campeur.
On s’avanca encore avec l’excitation qui monte.
On à du voir 4 femmes, toujours avec plusieurs hommes …

Sur la plage il y avait une femme très jeune avec un homme d’environ 70 ans, ils baissaient à la vue de tous.
« A cette heure tout arrive et tout est permis » me dit le voisin.
Vous voulez essayer dit le voisin ?
Faire l’amour répondis je ?
Bah oui, ton mari baise ma femme et moi je te baise.

Je regarde étonnée mon mari.
On finit par accepter.
Le voisin me prit par le bras et m’emmena un peu à l’écart.
« Si on les voit baiser on sera pas concentré » dit il en rigolant.

Puis tout alla très vite, il prit ma tête avec force et m’obligea à lui sucer la queue.
Moi qui n’avait jamais connu d’autre homme que mon mari j’étais très troublée.
T’es une bonne salope mature, comme je les aime …
Met toi à 4 pattes salopes ….

Même mon mari ne m’avait jamais parlé comme cela j’étais désorientée et excitée.
Je me mis à 4 pattes et je sentis le sexe du voisin se frayer un passage vers mon vagin …
Non lui dis je … il faut une capote et j’en ai pas … Je venais de retomber sur terre.

Pas de capote avec les putes matures comme toi et il se fraya un passage de force et je l’avais dans mon vagin.
Il me défonça avec vigueur … Tu aimes salope ??
Oui j’aime lui répondis je …
Le voisin éjacula en moi à 4 pattes.

Je sentis son sperme abondant en moi qui coulait déjà.
Sa femme réapparu avec mon mari mal à l’aise …
Ton mari n’arrive pas à bander, mais hmmm une chatte qui coule …
Sa femme me lécha la chatte avec plaisir.

Nous sommes retournés à notre caravane.
Leurs gamins étaient à table avec leur téléphone portable.
J’avais encore l’impression que le sperme de leur père coulait de ma chatte.
La nuit on en reparla avec mon mari.
Il n’avait pas pu la baiser surement à cause de l’émotion.
Il me demanda comment s’était, il banda en écoutant mon récit et me baisa.