logo histoires taboues sombre

Histoire coquine – L’oncle obsédé sexuel 

Ebook Inceste Mère Fils
Pub Francais refractaire 300 250
Ebook Inceste Mère Fils

Histoire Coquine 1 : L’oncle obsédé sexuel

HistoiresTaboues.fr : Bonjour, peux tu te présenter pour nos abonnés ?

Je désire garder mon prénom secret au cas ou, disons que je m’appelle Eric. J’ai acutellement 43 ans et je suis divorcé de la femme avec qui j’ai eu cette aventure. Je suis actuellement remarié et j’ai 2 enfants ados.

HistoiresTaboues.fr : quel témoignage voulais tu partager avec nous ?

Ma femme et moi après plusieurs années de sexualité habituelle et une expérience dans un club échangiste avions décidé de pimenter davantage notre vie sexuelle. Les vidéos pornos et lire une histoire coquine de temps à autres ne nous satisfaisait plus assez.
Un jour de noël nous étions invité chez sa mère.
Au repas il y avait moi, ma femme , sa mère et un oncle à ma femme.

Son oncle avait une légère déficience mentale et entendait et parlait pas bien.
Ma femme m’avait raconté que cet oncle qui n’avait que 15 ans de plus qu’elle avait déjà essayé de la baiser dans la cave de ses parents quand elle était jeune.
Le fait de le retrouver a table pour noël me surprenait.

Pendant le repas il n’arrêtait pas d’avoir des gestes déplacés qui prouvait une envie de baiser et un niveau de frustration très élevé.
Il ne faisait pas de rentre dedans a ma femme , mais tout dans son comportement me faisait dire qu’il était en manque de chatte.
Quelques mois plus tard j’ai demandé à ma femme si elle voulait voir si elle l’excitait encore.
C’était son oncle et cela la dérangeait.

Mais l’envie de savoir si elle était encore attirante pour lui fit son chemin.
A force d’en parler à plusieurs reprises, elle finit par accepter, prétextant que c’était pour me faire plaisir.
Mais au fond, c’est pour son plaisir égoïste qu’elle voulait tenter l’expérience.
Pendant le mois de Mai, alors qu’il faisait une belle journée, on décida de passer à l’action.
Ma femme était très mal à l’aise, la peur que ca se sache.

Mais elle se laissa habiller par mes soins.
Des bas, pas de culotte et surtout une robe assez transparente quand il y a assez de lumière et pas de culotte
Pour augmenter le plaisir, j’avais déboutonné un bouton de la robe ouvert pour laisser apparaitre les poils de sa chatte en triangle super poilue quand la robe se détendait.

Elle était morte de trouille, mais finit par monter dans la voiture avec un manteau pour ne pas être vue des voisins.
On se gara près de son immeuble d’enfance ou habitait encore son oncle et on alla sonner à sa porte.
Ma femme était muette, morte de trouille, mais elle osait.
Il fut surpris de nous recevoir car on n’allait jamais chez lui.

Ma femme vérifia qu’on était seuls et qu’il n’attendit personne.
Elle ferma le verrou de la porte discrètement pour être sur que personne ne nous surprenne.
Il était content de nous voir et après un moment ma femme enleva son manteau.
Pour le moment il ne remarqua rien car le bouton défait n’était pas suffisant pour voir et la lumière de la pièce ne permettait pas de voir en transparence.

A un moment son oncle parti nous faire un café et j’en profitais pour déboutonner un bouton de plus à la robe de ma femme.
Maintenant il était carrément facile de voir sa chatte dans le trou que faisait sa robe.
Puis je demandais à ma femme de se positionner devant la fenêtre en m’assurant qu’on voyait son corps en transparence.
Quant il revint nous apporter le café il ne se rendit compte de rien, mais rapidement il vit en transparence la raie des fesses de ma femme.

Il n’arrivait pas a quitter le cul de ma femme des yeux et ne savait pas comment réagir.
Comme il était un peu attardé mental il était aussi vierge et il avait autant envie de baiser qu’il avait peur des femmes.
Quand ma femme se tourne, elle se mit de profil pour lui afin qu’il voit sa chatte en transparence.
Je remarquais de suite que sa queue était droite.

Je fis mine d’avoir une chose a chercher dans la voiture et je les laisser seuls.
J’étais en érection totale et je me demandais ce qui allait se passer.
je laissais passer 10 bonnes minutes et je sonnais à la porte.
Ma femme m’ouvrit la porte, elle était nue et me dit de rentrer rapidement.

Je retournais dans le salon ou son oncle avait sa queue qui sortait de sa braguette ouverte.
Ma femme retourna aussitôt finir de le sucer.
Le bougre était résistant et ne jutais toujours pas.
Ma femme finit par s’assoir sur lui sur le canapé, visage devant visage.

A ce moment en moins de 10 aller retour il se déchargea dans sa chatte en poussant un grand cri de plaisir.
Je voyais sa semence abondante couler de la chatte de ma femme le long de ses cuisses.
Ma femme remit vite sa robe et me demanda de rentrer à la maison.
On l’a jamais refait mais on en parle souvent et à chaque fois je la baise pendant qu’elle repense à son oncle.