logo histoires taboues sombre

Le gloryhole Parisien

Ebook Inceste Mère Fils
Pub Francais refractaire 300 250
Ebook Inceste Mère Fils

Le glory hole parisien

HistoiresTaboues.fr : quel témoignage voulais tu partager avec nous ?

Ca faisait un moment que je connaissais les gloryhole. J’avais découvert leur existence dans une histoire de cul sur le net.
Le gloryhole c’est un mur ou à été fait un trou plus ou moins large pour qu’un homme soit d’un coté, son pénis dans le trou et la femme de l’autre coté faisant ce qu’elle veut avec la queue offerte.

Mais je savais pas trop ou cela se passait.
Puis un ami libertin m’a parlé de gloryhole privé dans un club échangiste parisien.
J’en parlais à ma femme qui voulait essayer aussi.
On se retrouve le Samedi suivant dans le club échangiste.

On passa une partie de la soirée à boire pour nous débrider, c’était notre première fois.
Ma femme regarda les gens présents, se demandant lequel de ces hommes sortirait sa qeue dans le trou pendant qu’elle serait dans la cabine.

Certains mecs lui faisaient horreur, d’autres étaient plus acceptables.
Mais impossible de choisir, elle ne verra qu’une queue.
Des hommes noirs étaient la , des arabes aussi.

Elle se demandait comment elle réagirait avec une queue noire? elle en avait jamais vue et n’avait eu qu’un seul petit copain avant moi.
Vers 23 Heures, un peu bourrés, nous décidâmes de descendre là ou étaient les cabines gloryhole.
Il y avait 4 cabines, 3 étaient occupés par d’autres couple, la 4ème était disponible.

Nous entrames donc dans la cabine. elle était pas tres grande, mais suffisant pour ce qu’il allait se passer.
Ma femme pour l’occasion était en jupe collant. C’était en Mars et il faisait pas si chaud dehors.
Dans la cabine, la température allait bien monter.

Puis une première queue est sortie du trou.
C’était un sexe blanc décalotté, surement un homme arabe.
Le sexe était long et plutôt épais.
Ma femme me regarda comme pour de demander ma permission.

Je lui souris et elle se laissa aller.
Elle commença à prendre le sexe de l’inconnu dans la main et à le masturber lentement.
Le sexe se durcit encore plus … Impossible de connaitre le propriétaire de l’engin.
Était il jeune? vieux ? Impossible à savoir.

Ma femme finit par tordre la queue de l’inconnu pour caresser son gland sur les lèvres de sa chatte.
La queue de l’inconnu commençait à se nettoyer preuve d’excitation.
Le collant de ma femme avait des taches ci et la à cause des sécrétion de nettoyage de l’inconnu.

Puis n’y tenant plus elle se mit à 4 pattes et lui donna une fellation de grande qualité.
J’imaginais le plaisir de l’inconnu qui lui non plus ne savait pas qui lui suçait la queue.
Puis ma femme se recula subitement, l’inconnu giclait …

Sa première giclée était entré intégralement dans la bouche de ma femme qui recracha tout.
Je vis la queue sortir 4 à 5 jets puissants.
J’étais excité de voir l’excitation que ma femme pouvait procurer à un inconnu.
L’inconnu avait fait des jets qui ont été sur la jupe de ma femme en partie.

Ma femme me regarda en souriant.
Puis une nouvelle queue sorti, elle était noire.
Ma femme ne savait pas comment elle réagirait, mais jouant le jeu jusqu’au bout, elle suça directement cette nouvelle apparition.

Lassée de sucer cet inconnu qui ne giclait pas, elle se releva pour parler avec moi tout en continuant à branler l’inconnu.
Je sortis ma queue , embrassa ma femme sur la bouche pendant qu’elle me branlait avec l’inconnu.
L’inconnu gicla finalement, quelques giclées peu abondantes comparées au précédent.

La queue noire débanda et disparu.
Puis vint une nouvelle, une queue plutôt fine et courte, elle dépassait mais pas tellement.
Belle courbure d’érection preuve que son propriétaire était super excité.
Tout en me regardant dans les yeux, ma femme enleva son collant, elle ne portait pas de culotte.

Elle enleva sa jupe.
Elle gardait seulement son haut.
Elle tourna le dos à la queue de l’inconnu, se cambra , saisit la queue de l’inconnu et vint placer sa queue entre ses cuisses.
Elle poussa ses hanches vers le mur pour enfoncer complètement la queue de l’inconnu dans son vagin.
Une fois complètement en elle, elle s’arrêta et me demanda de l’embrasser sur la bouche.

Je m’exécutais.
Puis je sentais le corps de ma femme avoir des soubresauts, c’était l’inconnu qui lui donnait des coups dans la chatte.
Ma femme avait les yeux fermés de plaisir.
Je me mis à genou et je vis la queue de l’inconnu faire des allers retours dans la chatte de ma femme.

A travers le trou je vis le pantalon baissé de l’inconnu, le pantalon était rouge.
Il mit des coups de plus en plus violents dans la chatte de ma femme.
Ma femme jouit avec un grand cri , l inconnu la baisait toujours.

Elle le laissait se finir.
Le bougre était résistant et il finit par éjaculer en elle.
Il sorti sa queue de la chatte de ma femme qui avait ses jambes encore écartées.
J’ouvris la bouche et je laissais le jus de l’inconnu qui coulait de ma femme entrer dans ma bouche.

Puis ma femme voulut arrêter.
On ressorti dans la salle principale.
Au bout d’un moment je vis un homme avec un pantalon rouge.
Il n’y en avait qu’un, c’était un homme dans la soixantaine, plutôt petit et chauve, vraiment pas sexy.
J’appelais ma femme et je lui montrait l’homme qui avait juté en elle, elle rigola en disant qu’il n’avait aucune chance si elle l’avait vu avant.
Et pourtant, c’est lui qui donna le plus grand orgasme de sa vie … Comme quoi.