logo histoires taboues sombre
Ebook Inceste Mère Fils
Pub Francais refractaire 300 250
Ebook Inceste Mère Fils

Sexe dans la voiture, Lina fait la pute

Sexe dans la voiture - Histoires Taboues

Sexe dans la voiture -Envoyé par Lina

 Témoignage mis en forme par Véronique Gent pour votre plaisir de lecteur.

Bonjour Véronique,

Je me permet de t’envoyer mon témoignage en espérant que peut être tu le publiera.
Je m’appelle Lina et j’ai 35 ans.
Je suis mariée et j’ai un file de 9 ans.
Je suis heureuse en couple, mais j’ai un appétit sexuel très fort qui me pousse parfois à tenter de nouvelles expériences sexuelles.
C’est une sorte de double personnalité qui me pousse à l’infidélité.

Mon mari ne sait rien de ma double vie et je souhaite que cela reste ainsi.
Je gère seule ma mauvaise conscience.
Le pire, c’est que tout va bien dans mon couple.
Malgré cela, environ une à deux fois par an, j’ai besoin d’une nouvelle expérience sexuelle en solo.
Si mon mari faisait la même chose que moi, je pense que le quitterai.
Et pourtant, moi je me le permets. étonnant non?

Bref, j’ai habité il y a 2 ans dans un quartier chaud de Lille ou travaillaient des prostitués pas loin de chez moi.
Quand je rentrais du boulot le soir, je pouvais les voir travailler.
Au bout d’un moment, j’ai remarqué que la plupart d’entre elles montaient dans la voiture de leur client pour aller baiser dans un petit parking qui se situait un peu plus loin.

Je connaissais ce parking pour l’avoir utilisé.
Et je savais qu’il était calme après dix huit heures.
J’ai aussi remarqué qu’elles pouvaient utiliser ce parking de jour comme de nuit.
En journée, elles prenaient donc le risque d’être vues par d’autres utilisateurs du parking.
Je trouvais cela très excitant.

Tous les jours de semaines, je passais sur leur trottoir.
Parfois je les voyais monter dans la voiture d’un client.
Je me demandais souvent quelle sensation cela fait de monter dans la voiture d’un client.
Prenaient elles seulement du plaisir ?.

Un jour j’ai demandé à mon mari de me faire l’amour dans la voiture, sur le même parking ou travaillent les prostitués.
Mais il a rigolé et est passé a autre chose.
Si mon mari à plein de qualités, en tout les cas il n’a pas celle d’innover coté sexe.
Jour après jour, mon désir de connaitre cette vie de prostitué et d’avoir une passe en voiture est devenu obsessionnel.

J’y pensais même pendant que mon mari me baisait.
Ma curiosité ne faisait que grandir.
A un moment, mon mari m’a proposé de faire de l’échangisme, histoire d’essayer.
Je lui ai répondu que c’était être baisée par un inconnu dans la voiture qui m’excitait.
Il se rappela de ce désir.
Il me proposa donc de le faire avec un autre mec pendant qu’il roule et qu’il nous regarde.
J’accepte.
On passe donc à l’action quelques semaines plus tard.

Je me retrouve donc avec un inconnu dans la cinquantaine, gros et chauve qui me défonce la chatte avec un préservatif sur la banquette arrière.
Oui je sais c’est interdit la capote ici.
Mais attendez la suite.
Le type me baise, jouie, et se retire.
Il me laisse comme une idiote, sans avoir pris mon plaisir.
Mon copain est excité de nous avoir vu baiser.
Mais moi, je reste sur ma faim.
Je cherche pourquoi je n’ai pas eu de plaisir.
L’age du mec? il me baisait mal ? Faux fantasme?.
Je n’arrive pas à en trouver la cause.

Les jours et les semaines passent.
Puis un jour, je décide d’aller à pied vers le parking on officient les prostitués, histoire de voir.
Je me cache derrière un bosquet du parking et j’attends environ 30 minutes.
Puis je vois un client et une pute arriver en voiture.
Je la vois sur la banquette avant droite.
Ils s’arrêtent sur le parking et elle lui fait une fellation dans la voiture.
Le client semble nerveux.
Il regarde à gauche et à droite de peur d’être remarqué.
Puis la pute enlève sa culotte et vient s’assoir sur la queue du client.
Je mouille comme une chienne en chaleur.
Je me caresse.
De la ou je suis ils pourraient me remarquer, mais par chance ils regardent pas dans ma direction.

Le client à fini par jouir et il raccompagne la pute sur son trottoir.
Je commence à comprendre pourquoi j’avais pas jouie la fois d’avant.
Je voulais me sentir comme une prostitué, j’avais pas eu le frisson d’une passe.
Je voulais simplement faire une vraie passe dans la voiture d’un inconnu.

Du coup, je commence à réfléchir à comment faire une vraie passe facturée.
Pas question de faire le trottoir comme les prostitués.
Un voisin ou mon mari pourraient me surprendre.
J’ai donc eu l’idée de passer une annonce d’escort dans un journal en ligne gratuit.

Ne pouvant pas recevoir les appels sur mon téléphone, je décide d’acheter un téléphone très bas de gamme à 15 Euros avec une carte Lycamobile.
Je fais quelques Selfie de moi en string et je poste tout cela sur le site d’annonce sur la ville de Lille.

Le lendemain, j’allume mon téléphone au bureau pour voir déjà si mon annonce à interessé.
J’ai du recevoir 3 appels en absence.
J’éteins donc le téléphone pour qu’il ne sonne pas au travail.

Le téléphone reste fermé jusqu’au Samedi suivant.
Le Samedi, je dis à mon mari que je vais faire du Shopping toute la journée avec une amie et que je reviens seulement en fin de soirée.
Il m’embrasse et ne se doute de rien.
Je me retrouve dehors, je vais dans un café loin de la maison et je rallume le téléphone.

J’attends qu’il sonne car je préfère traiter un nouvel appel que de gérer les anciens.

Puis vers 14H30 j’ai enfin un appel.
C’est quelqu’un sans voiture, je raccroche.
Vers 16H j’ai un second appel.
C’est un jeune de 28 ans avec une voiture.
Je lui donne rendez vous devant le café.
Il me rappelle, il est devant le café.
Je suis fébrile et je sors du café pour le rencontrer.
Pour le coté pratique, je suis en jupe qui arrive au dessus du genou et une culotte banale (pas de string, mon mari n’aime pas cela).

Le jeune me dévisage. Je lui plais.
Il à l’air sympa.
Je lui indique l’endroit ou se trouve le Parking.
Il est OK.
Je monte dans sa voiture et on y va.

Pour faire crédible j’avais demandé 90 Euros sur l’annonce.
Il me les tend en roulant et je les range dans mon sac à main.
Je sens même les battements de mon cœur sur ma chatte tellement j’ai un pic d’Adrenaline.
Pour réaliser un fantasme je me suis prostitué une fois dans ma vie.
Le type suit mes indications et on arrive sur le Parking.

Il stoppe la voiture sur le parking et sa main glisse entre mes cuisses.
Il m’embrasse sur la bouche, je me laisse faire.
Ca me surprend. En moi même je me dis que normalement un pute n’embrasse pas..
Puis il sort sa queue et recule son siège conducteur.
Il veut que je le suce, mais moi, j’en ai pas trop envie.
Pensant le faire renoncer, je lui dis que c’est 50 de plus pour sucer.

Cet extra d’argent le fait renoncer.
Et il me demande de venir sur sa queue.
Je mouille et j’ai peur.
Je relève ma jupe et je commence à enlever ma culotte.

Le type me dit d’enlever ma jupe aussi.
Je suis étonnée de sa réponse, je pensais que j’allais la garder.
Mais bon j’enlève aussi la jupe et je me retrouve cul nu.
Puis je viens m’installer inconfortablement sur sa queue.
Vous voyez que je vous avais d’attendre, en fait j’avais même pas pensé à prendre une capote et lui ne m’a rien demandé.

Je me suis assise sur sa queue et machinalement j’ai regardé autour de moi comme faisaient les prostitués.
Le type devait avoir très faim car il juté en moi rapidement.

Il à été étonné de me voir continuer a faire mes va et viens.
Je voulais jouir et j’avais pas encore pris mon pied.
Je sentais sa queue commencer à dégonfler mais j’ai fini par jouir dans la voiture.
Je me suis relevé et il m’a tendu un mouchoir pour nettoyer le sperme qui coulait de ma chatte.
Il avait peur que je tache son siège avec son sperme.

J’ai plaqué le mouchoir sur ma chatte et remis ma culotte.
Il m’a ramené au café, pensant que j’étais une pute qui bosse la bas.
Dans le café j’ai jette le téléphone dans la poubelle. C’était la fin de ce fantasme vu que je l’avais réalisé.