logo histoires taboues sombre
Ebook Inceste Mère Fils
Pub Francais refractaire 300 250
Ebook Inceste Mère Fils

Sexe avec ma mère – le fantasme de Simon

Sexe avec ma mère - Histoires Taboues

Sexe avec ma mère -Envoyé par Simon

 Témoignage mis en forme par Véronique Gent pour votre plaisir de lecteur.

Je ne sais pas si vous publierez mon histoire sachant que j’étais mineur au moment des faits.
Je tiens évidement à rester 100% anonyme et vous comprenez surement pourquoi. Cette remonte à plus de 30 ans et ma mère est décédée actuellement ce qui me permet d’en parler plus librement.

Tout d’abord je vais essayer de vous restituer mon témoignage avec les émotions que l’on peut avoir quand on est ado.
Evidement maintenant je ne vois plus les choses de la même manière, sachant qu’à l’époque ou tout était nouveau pour moi.
Ma mère m’a eu à 30 ans ce qui fait qu’elle avait la quarantaine au moment des faits.

C’était une femme malheureuse en amour bien qu’elle soit resté avec mon père toute sa vie.
Mon père, lui, était un bourreau de travail. Il venant d’une famille pauvre et il avait toujours eu peur du déclassement social.
Quand il rentrait le soir, il était souvent très tard et il bossait même le Samedi et le Dimanche.
Le 7 jours de boulot sur 7 avait tendance à le casser et il ne semblait plus s’intéresser à ma mère.
En parlant plus tard avec ma mère, j’ai appris qu’à l’époque elle n’avait presque plus aucun rapport sexuel avec mon père.

Pourtant, ma mère à toujours adoré le sexe. J’ai appris en discutant avec elle, qu’elle avait même été une escort occasionnelle avant de connaitre mon père.
Elle m’a expliqué avoir été escort pour avoir les 2 choses qu’elle aimait le plus dans la vie:  le sexe et l’argent.
Bien sur elle ne me l’a avoué que bien plus tard, lorsque j’étais majeur avec l’âge de comprendre son parcours.
Si les gens pensent qu’on à une relation incestuelle avec sa mère est facile, ils se trompent.
En tout cas, pour moi, ce fut plus un cheminement qui fut initié par ma mère.

Comme cela arrive souvent, c’est la mère qui initie l’inceste, quasiment jamais le fils car au niveau symbolique la mère reste l’inviolable et l’intouchable.
C’est elle même qui m’a avoué avoir commencé à avoir des pensées incestueuses lorsqu’elle a remarqué que je me masturbais.
Faut dire que moi aussi  j’ai toujours eu une libido forte et je me masturbais une à deux fois par jour tous les jours à cette époque.
Ma mère le remarquait aux traces de sperme dans le lit et surement sur mes vêtement et mes culottes.
Elle m’a avoué bien plus tard qu’elle sentait mes culottes à l’endroit du sperme et que cette odeur l’enivrait.

Comment tout à commencé ? je ne sais plus , mais ma mère me dit avoir testé mon intérêt pour elle.
Elle à commencé par laisser la porte de la salle de bain ouverte, la porte des WC aussi.
Personnellement je pensais que c’était un oubli et comme beaucoup de fils je détournais le regard de sa nudité, juste un petit coup d’œil en coin.
Cela à du durer quelques semaines voir mois.
Avec le temps j’osais regarder plus longtemps et j’allais ensuite  vite dans les toilettes pour me masturber.
Ma mère était plutôt mince (un peu comme la photo de votre Eboook) avec une chatte poilue en rectangle et de belles petites fesses rebondies.

Quand je lui ai demandé si elle savait que j’allais aux toilettes pour me masturber après l’avoir vue, elle m’a répondu que bien entendu en rigolant.
Tu sais moi il m’arrivait de me caresser sous la douche pendant que toi tu te branlais dans les toilettes m’a t’elle avoué.
Puis, surement par envie d’aller plus loin, ma mère à poussé à repoussé ses limites.
Quand elle voyait que je m’approchait de la salle de bain, si elle me chopait à la regarder, elle en profitait pour me dire quelquechose d’anodin  avant que j’ai une excuse de la regarder plus longtemps nue.

Quand elle me parlais nue sous la douche, j’essayais de maintenir mes yeux vers son visage même si souvent cela finissait par retomber vers sa chatte.
Au bout d’un moment je ne me masturbais plus qu’en pensant exclusivement à ma mère.
C’était devenu malsain et obsessionnel, les filles de mon âge ne m’intéressaient plus.

Puis ma mère ajouta du piment au jeu en m’appelant dans sa chambre pour me parler de choses et d’autres tout en en profitant pour changer de tenue devant moi.
C’était pas toujours de la nudité, mais je la voyais en petite culotte, en bas, en collant, quelquefois elle faisait exprès que le la vois de dos et se déshabillait complètement.
En étant de dos elle savait que j’allais regarder plus longuement  sans peur d’être vu.

Et elle restait plus longtemps nue en faisant mine de parler avec moi.
Toujours vers mes 13 ans elle commenca à parler souvent de sexualité avec moi, de manière très ouverte, trop ouverte.
Elle me demandait si j’avais déja baisé (ses mots) , si j’avais déja vu une femme nue (elle parlait comme si la voir elle nue ne comptait pas).

Je lui disais que j’avais jamais fait et que jamais vu une femme nue.
Bien entendu je l’avais vu elle nue, mais je parlais comme si cela n’était jamais arrivé.
Elle me demanda si cela me manquait, si c’était un problème pour me concentrer à l’école, si je me masturbais souvent.
Quand je lui ai avoué que j’avais envi de faire l’amour et que je me masturbais tous les jours elle se mit à sourire.
Elle me demanda si j’avais déjà vu une K7 porno en son absence, je lui dépondit que non, que je mettais pas le magnétoscope en son absence.
Elle me demandait si j’aimerais un jour en voir un avec elle, que cela faisait longtemps qu’elle n’en avait pas vu et que ce genre de film est meilleur quand on le voit à plusieurs.
J’osais pas dire oui, mais j’ai laché un oui en rougissant.
Elle me demanda quel genre de film je voulais voir et j’ai dit des femmes comme toi ce qui l’a fait rire.

Mais je suis vieille me répondit elle , tu ne préfères pas les filles plus jeunes?.
Je lui répondit que non.
Elle sourit, et me demanda si je la trouvais encore séduisante malgré son age.

Je lui dit que oui en rougissant et en baissant la tête.
Evidement elle et moi savions que je l’avais regardé nue avec un plaisir intense.
Et tu aimerais voir ta mère nue me dit elle ?
Je sais même pas comment j’ai eu le courage de lui dire oui.
Elle sourit et repart de sa chambre sans rien dire.

Un mercredi après midi, je rentre des cours.
Ma mère m’appelle dans la cuisine.
J’ai loué une K7 porno, tu veux toujours la voir avec moi?
Je suis super étonné de son offre, en général ils m’interdisent les films K7 pour adulte ou trop violents.
J’accepte et je commence à trembler tellement l’émotion est grande.

Je suis aussi apeuré  de le voir avec ca mère.
Environ une heure après manger elle m’appelle dans le salon, je mets le film tu viens voir mon chéri.
J’entre dans le salon et je vois ma mère en nuisette plutôt courte et des bas.

On s’assoit et on regarde le film, c’est de mémoire des femmes très matures qui se tapent des jeunes.
C’est pas vraiment mon trip aussi je dis à ma mère que les dames sont trop vieilles pour moi.
Elle rigole, je pensais que cela allait te plaire, ta mère est plus sexy ?
Je la regarde de haut en bas et elle sent mon regard plein de sexe sur elle.

Elle est assise à coté de moi, elle se tourne de coté et écarte les cuisses pour me laisser voir sa culotte qui est transparente.
Je découvre alors les lèvres de son sexe.
Elle se caresse et me demande de faire comme dans les toilettes, lorsque je me masturbe en pensant à elle.
J’ose à peine sortir ma queue du pantalon, je suis très timide et j’aime pas trop qu’elle voit mon sexe.

Je suis super mal à l’aise mais elle insiste sur le ton d’un ordre, met toi tout nu et branle toi devant maman insite t-elle.
J’avais jamais autant entendu de méchanceté dans sa voix, c’était un ordre d’une extrême fermeté.
J’étais mal à l’aise mais je l’ai fait, je me suis mis nu devant ma mère allongée qui se caressait la chatte.

J’étais en érection et elle s’est approché pour me sucer, j’ai jouie super vite dans sa bouche.
Elle était en colère, t’es trop rapide j’ai rien eu moi.
Et la, elle sort en colère de la pièce, pleine de rage, m’insultant ainsi que mon père, on savait pas baiser une femme.
Ca dure cinq bonne minute, je reste sur le canapé, nu à attendre son retour.

puis elle réapparait complètement nue devant moi , se met à quattre patte sur le sol et me demande de la baiser comme dans le porno qu’on venait de voir.

J’ai donc pris ma mère en levrète, j’étais encore super sensible car puceau.
Comme elle avait très envie elle à finalement jouie en premier et je l’ai suivi quelques secondes après.
Quand je me suis retiré j’ai vu un petit ruisseau de sperme sortir de sa chatte.
J’avais honte et je suis retourné direct dans ma chambre.

C’était ma première fois avec elle, on a continué pendant des années. On à juste arrêté quand je me suis marié.